Maev

> Artiste peintre - Art contemporain

31 chemin Hall
J8N 6B1 Val-Des-Monts (Canada)
819.671.0019 (1)
email : cliquez ici
site : www.atelierloiseaubleu.com/
Petites Annonces
Kalhia sous le soleil bleu, un ailleurs plein de couleurs sur cuivre.
Abysse, les profondeurs inconnues de la mer et de soi- Vernis sur cuivre-
Parfums de Femmes - Vernis couleur sur cuivre - 2011
Dream Spirit - Vernis sur cuivre - 2012
Fascination - Vernis sur cuivre - 2012
Naissance des mondes- le choix d'un monde propre et ailleurs, nouveau- vernis sur cuivre
Terre-Ciel ou l'envol vers d'autres cieux- Vernis sur cuivre
Dragon Woman - Vernis couleur sur cuivre 2012
Soleil Bleu - Vernis sur cuivre
Naître - Vernis sur cuivre

Présentation

Parcours étonnant, femme étonnante et passionnée. C'est ainsi que l'on me définit, mais pour connaître un artiste il faut avoir marché dans ses chaussures plusieurs kilomètres. C'est donc en toute simplicité que je vais parler, et expliquer mes motivations, mes aspirations.

Mon parcours de vie se mêle à l'art pictural et musical, deux disciplines indissociables pour moi, et qui me procurent depuis mon enfance émerveillement et bonheur. Mais avant tout je suis née avec la guerre en Europe, tragiques souvenirs de privations et de violence, me donnant une sainte horreur de tout ce qui est incompréhension humaine, et disparité sociale. Je garde un profond dégout de toutes ces horreurs et tragédies encombrant le monde, et exacerbant en moi ma profonde sensibilité. Je suis profondément touchée par les disparités de toutes sortes, les injustices, les manipulations, le totalitariste et la dictature. Je vis à contre courant idéologique, ce qui m'a valu beaucoup d'attaques. Je ne supporte pas ce monde d'intolérance.

Dans ma vie tout a une relation et mes progressions de créativité sont liées avec des périodes de souffrances - ou exacerbations - par transcendance de la laideur via la beauté, comme pour en effacer les contours jusqu'au fond de mon âme.
À 7 ans, alors que je vis au Maroc, je découvre la musique, puis je m'initie avec ma famille à la peinture et au dessin.
Dans cette découverte, je trouve mon équilibre, ma passion et cela ne s'arrêtera jamais plus. Enfin je peux exprimer la beauté que je sens en moi et que je découvre au fond de mon âme chaque jour.
Plus tard, je rêve de conquérir le monde avec la musique et, à l'âge du choix, de faire des études aux beaux arts. Mais les aléas de la vie m'amèneront à différer de quelques années mes désirs. La musique résonne toujours en moi, ma tête s'en remplie, tout comme les cours de dessin à 24 ans font virevolter mes mains au rythme de la création, … . J'aime créer.

En peinture tout comme en musique, mes plus belles périodes de créativité de situent après des problèmes de grande importance.

De 1968 à 1970 je traverse une dure période familiale m'amenant à créer des œuvres à l'huile, aquarelles… , Et me récompensant par une médaille d'argent de la ville de Bordeaux en France et une de bronze à Pessac («Les amis des arts»).
En 1988 en France, une période comme je les déteste, me fait traverser une série d'injustices et d'incompréhensions liées à mes opinions spirituels. Les loups hurlent de partout, telles des meutes incontrôlables. L'Europe est au son de l'intolérance et il ne fait pas bon être du mauvais côté. Tels des agneaux que l'on mène à l'abattoir, nous ne pouvons pas être ce que nous désirons, ni penser comme nous le voulons. Les esprits sectaires sont à l'affut de tout ce qui n'est pas eux et qui bouscule l'ordre établit, celui de la peur… . C'est le régime de la terreur, celui où l'on se permet de dévaloriser sans vergogne, de détruire la réputation de quelqu'un, et de pousser certains êtres ciblés au suicide… Vous êtes désormais interdit de travailler parce que vous n'êtes pas conforme au moule. J'étais et je suis toujours une artiste hyper-sensible, faite pour exprimer la beauté et l'harmonie avec parfois une passion décoiffante, surprenante… À la phosphorique ! Cette période folle me permettra de créer mes plus belles musiques et mes tableaux sur cuivre. Pour ne plus entendre le bruit des fous, je m'évade dans la créativité… . Et je décide, ô merveille… De m'installer au Québec en 1995. Ne plus sentir sur mes épaules le poids du mensonge et de la calomnie me permet de revivre, et je retrouve le goût à la vie. J'ai épousé de la sorte le Québec et le Canada, et me suis fondue avec plaisir dans un havre de paix pour continuer à créer. J'aime flirter avec l'univers, à la recherche de mondes impalpables, me rapprochant de l'âme au plus près, et imaginant, captant… Des mondes transréalistes au-delà du rêve et de l'émerveillement.
En 2008-2009, une autre période dure, de nouveaux problèmes familiaux, et un terrible accident me liant à un fauteuil roulant pour un temps, me permettra de transcender en créant et de sortir de nouvelles œuvres, plus impalpables, où l'âme se conjugue au féminin.
J'aime créer pour le plaisir d'autrui, que ce soit avec une musique originale, aérienne qui transmet mes impressions, mes réalisations intérieures, ou composer un univers parallèle avec ma peinture sur cuivre où l'irréel transcende le quotidien dans un envol de couleurs, où la chaleur du bien-être se mélange à l'Amour et l'Espoir.

Oui, j'ai fait des études en France, avec deux diplômes universitaires de niveau doctorat à l'IAE d'Aix en Provence et de Nice, mais cela ne m'empêche pas d'aimer plus que tout au monde, la créativité et le plaisir de créer, de transmettre. Je suis avant tout une artiste, aux idées avant-gardistes parfois dérangeantes. Mais cela ne m'empêche pas d'être un être humain, aux émotions fortes et sensibles. J'aime la vie, enfin la belle, celle qui permet à chacun d'être sans exploitations, et libre.

Maev