Artistes de référence - Les chroniques de Jean-Paul Gavard-Perret

Marie-Claire Esposito

Marie-Claire Esposito

marie-claude esposito

Marie-Claude Espositio vit et travaille à Sète (France)

Marie-Claire Esposito : la page Mirondella



MARIE-CLAIRE ESPOSITO : LES DODUES OU LES APPARITIONS

par Jean-Paul Gavard-Perret

 

Les "Dodues" de Marie-Claire Esposito sont captivantes. Elles sont aussi captivées par leur propre capture et par le rapt que le transfert de leur matière entraîne. La mollesse lascive prend la dureté du grès. Il donne un air dégagé et froid à ce qui fascine et qui reste ailleurs oblitéré.

La "dodue" n'est pas une femme parmi d'autres. Il s'agit de la plus faible, la plus cachée. La plus étrangère et la moins intégrée à l'imaginaire anorexique de notre époque.

Une telle femme est généralement rejetée à la périphérie du monde tel qu'on se complaît à en renvoyer l'image. Dès lors les sculptures de Marie-Claire Esposito proposent une incursion sauvage dans un obscur noyau.

Elles sont les dionysiaques, les naufragées de l'espace. Les naufrageuses aussi. Méduses de leur propre radeau, solitaires et épanchées, insaisissables mais offertes, elles deviennent les avalantes avalées.

Dans leurs plis se crée un autre temps. Chaque sculpture transforme l'invisible dans l'invisible par transsubstantiation de matière. Elle provoque une vision érotique pour le mâle désirant dont elle devient l'abcès de fixation.

Chacune d'elles semble sortir repue d'un banquet dont on ignore le genre. Mais une fois le cigare fini rien ne peut rassasier, apaiser une telle apparition.

La "différence" anatomique ne fait plus le deuil de l'autre sexe quel qu'il soit. Le corps hors limites admises par la société du spectacle devient un espoir. Il peut même susciter plus que la curiosité : l'excitation. Celle du désir d'avoir. Face à celui du mâle qui n'est qu'angoisse de perdre. Une envie règne. La sérénité de celles qui la fomentent l'apaise.

Jean-Paul Gavard-Perret
Jean-Paul.Gavard-Perret@univ-savoie.fr

 

Jean-Paul Gavard-Perret

Né en 1947 à Chambéry, Jean-Paul Gavard-Perret est maître de conférence en communication à l´Université de Savoie. Il poursuit une réflexion littéraire ponctuée déjà d'une vingtaine d'ouvrages et collabore à plusieurs revues.

Fnac_expos2_728.gif